Soirée Let’s play par PIX3L au Kaléidoscope

Mercredi 10 janvier 2018, les copains de PIX3L organisaient une soirée dédiée au jeu vidéo indépendant dans les locaux des Copeaux Numériques, au Kaléidoscope (Petit Quevilly).

Cette soirée était organisée dans le cadre de l’exposition GAME FICTION de PIX3L qui se déroule entre le 18 janvier et le 1er mars 2018.

Il s’agissait d’un événement consacré à la projection de la série de court-métrages Lets’ play d’Arte Creative, consacrée à l’univers du jeu vidéo indépendant en Europe.


Le jeu vidéo est encore trop perçu comme un loisir formaté voire aliénant. Pourtant, cette industrie culturelle est nourrie par des créateurs iconoclastes qui jouent, détournent et redéfinissent sans cesse cette forme.

Cette projection a été suivie par un échange avec Florent Samat (Game Designer), animé par Mister Paul de PIX3L, à propos du métier de Game Designer, la définition de ce qu’on considère comme un studio de création de jeu indépendant, l’évolution de l’environnement des jeux vidéo, leur positionnement sociétal en tant qu’art (y compris contestataire).

 

Ensuite, Florent SAMAT a animé à son tour un atelier de création de jeux vidéo, très intéressante à plus d’un titre; à la fois pour le côté ludique mais également sur l’analyse qu’on peut faire des projets proposés par les joueurs selon leur connaissance ou non des codes du jeu vidéo.

Et comme d’habitude avec les manifestations de PIX3L, on trouve des points dédiés à la pratique du jeu vidéo, pour ne pas rester uniquement dans la théorie et intellectualisation de ce medium, mais bien pour démontrer son capital artistique et surtout ludique.

Ainsi le public présent (plutôt nombreux, une bonne vingtaine de personnes peut-être) a pu s’essayer à ce que PIX3L voulait mettre en exemple pour illustrer la variété qui existe en matière de jeu indépendant : Monument valley (sur mobile), Super meat boy, Fez, Puddle (gameplay basé sur la physique des fluides, j’ai bien envie de l’essayer !) Cuphead (que je ne peux que valider puisque c’était mon coup de cœur dans une émission précédente).

L’entrée était à prix libre (minimum 2€) pour financer les droits de diffusion (comme quoi, il ne faut pas toujours dépenser des sommes folles pour passer un bon moment!).

En tout cas, j’ai passé une super soirée, d’autant plus que j’ai assez longuement échangé avec un « collègue » animateur radio, présent pour faire un reportage pour la radio Principe actif et avec lequel nous avons discuté sur nos médias respectifs.

N’hésitez pas à suivre PIX3L sur les réseaux sociaux, ils font vraiment plein de choses (et même un podcast, ‘achement bien!)

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.