L’Entrepod bivouaque sous la lune

Au cours des tous derniers jours du printemps, pendant que Chef Niko vidait les bières par packs de 12 au milieu de brutes écervelées et échevelées dans un Festival de musique satanique (clichés qu’il ne manquera pas de dénoncer !), une bonne partie de l’équipe de l’Entrepod se ressourçait en pleine forêt de la Londe, à Orival, à l’occasion de la 4ème édition du Bivouac sous la lune proposé par la Métropole Rouen Normandie.

 IMG_8583  IMG_8575

IMG_18456 IMG_8450

Je vous entends d’ici. « C’était le samedi 18 juin, jour de l’appel… de la nature… et c’est seulement aujourd’hui que vous publiez l’épisode ? » Bah oui, comme Chef Niko n’était pas là, nous étions en charge du montage… et il s’avère que nous sommes moins performants que Chef Niko en termes de montage. C’est pour ça qu’il est chef d’ailleurs. C’est donc dans la torpeur de l’été, propice à ce retour à la nature, que nous publions, enfin, cet « Entrepod se balade ».

Belle atmosphère familiale pour cette manifestation rassemblant plus de 300 participants et menée de main de maître par l’équipe de la Maison des Forêts et le service Communication de la Métropole.

Des balades guidées ou contées de l’après-midi en passant par les sorties à dos d’ânes pour les enfants, jusqu’aux randonnées nocturnes à la boussole et à la frontale ou très (trop ? 🙂 ) matinales le dimanche matin, nombre d’animations permettaient de partir en famille à la découverte de la faune et de la flore. Mais la culture n’était pas oubliée dans ce lieu miraculeusement épargné par la pluie à l’heure de l’arrivée du public ; au cœur du bivouac, près du feu, la scène de la Roulotte Scarabée accueillait,  pour un concert champêtre, de vieilles connaissances – Kenkyuu – et la jeune Abby en première partie, puis – juste après un danseur contemporain et un contrebassiste –  une sélection de courts-métrages du Courtivore, tandis que se tenait, tout au long de cette soirée, une cuisson Raku participative.

Pour obtenir le fichier mp3: télécharger ici (clic droit > enregistrer sous…)

Bref, quantités d’activités et d’interviews au gré de nos pérégrinations :

Le samedi :

  • qui étaient les sondiers de Kenkyuu ce soir-là ? Théo Bertoux, Simon Charles et Adrien Gaujac, deux semaines pile-poil avant la troisième formidable édition du Houpp’stock.
  • Carole et Ginette, membres de l’association Mille choses à dire, démentaient, au cours de balades contées en forêt, le proverbe selon lequel « quand on aime on ne conte pas ».
  • la vie est définitivement injuste : alors que j’étais présent pour l’épisode dédié à Elian Pirio, Président du Courtivore, Ludo (quant à lui absent le jour de la réception dudit bûcheron cinéphile) a lâchement profité que je sois en balade contée pour interviewer seul la charmante Fanny Delcaillau, sélectionneuse des (très bons) courts-métrages du jour.
  • les passionnés de l’association « La semaine des 4 jeudis », basée à Louviers, proposaient des jeux traditionnels en bois pour toute la famille.
  • Joseph Pavot, co-fondateur de la Roulotte Scarabée, nous présentait sa scène itinérante accueillant ce soir-là les animations phares de la soirée.
  • Le céramiste Grégory Robert, tout aussi chaleureux que son four, animait  quant à lui une cuisson Raku, pour le plus grand plaisir des petits et grands qui voyaient leurs œuvres prendre forme sous leurs yeux, au contact du feu, de la sciure, puis de l’eau.
  • une vieille connaissance, Mathieu Dony (Maison des Forêts de la Métropole – dans le privé number one fan de l’Entrepod) nous parlait du bivouac et de son organisation.
  • pendant que les Kenkyuu jouaient, nous recevions la toute jeune Abby, qui avait assuré avec brio la 1ère partie.
  • Eric Brochard et Francis Plisson nous livraient un vrai moment de poésie avec leur improvisation musique et danse.
  • puis nous croisions, juste avant d’aller (tenter de) dormir, une partie du sympathique staff du bivouac toujours très affairé passé minuit…

Et le lendemain, après une bonne nuit de sommeil :

  • nous échangions avec l’amoureux de la nature et vidéaste animalier Gérard Pontini, tout juste revenu d’une balade à 5 h du matin sur les traces de la faune locale;
  • puis nous achevions de nous réveiller (difficilement) au rythme de l’arbre avec Sarah, fondatrice de Nature, Sens et Cie.

Il ne s’agit toutefois que d’un aperçu des activités proposées lors de ce bivouac réussi, puisque l’Entrepod n’a pu rencontrer tous les intervenants (et oui, certains jouaient sur scène ce soir-là et d’autres étaient venus en famille…). Étaient en effet également présents sur les lieux pour diverses animations, contribuant ainsi à la richesse et la réussite de ce beau week-end printanier :

Alors, auditeur de l’Entrepod, si tu as une petite famille et que tu aimes prendre un bol d’air frais (et que le confort tout relatif d’une tente Quechua ne t’effraie pas), note d’ores et déjà qu’en juin 2017 aura lieu la 5ème édition du Bivouac. A suivre via le compte Facebook et le site de la Métropole Rouen Normandie.

A noter : au-delà des quelques photos prises par l’équipe (cf. ci-dessous), retrouvez ici les magnifiques photos d’Arnaud Bertereau – Agence Mona, photographe officiel de l’événement.

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *