Ibrahim Maalouf, seul maître à bord du Cargö

A l’Entrepod, le chef, Niko, est tyrannique. Il aura suffi d’un post anodin de ma part sur Facebook…

post FB2

… pour qu’il exige de Marius et moi que nous « pondions un billet sur le champ » (sic) pour alimenter le site de l’Entrepod, faute de quoi nous serions « virés de l’équipe » (re-sic).

Ce que le boss ne veut pas comprendre, c’est que j’ai pour ma part beaucoup de mal à exprimer par écrit ce que je ressens en concert. J’ai surkiffé, j’ai eu les poils, j’ai dansé, j’ai gueulé comme un con, j’ai été touché par le plaisir visible qu’Ibé avait à être là et par la profonde sympathie qu’il dégage, mais c’est court pour un article… Heureusement que Marius, lui, s’y est collé et a su trouver les mots…

Jeudi dernier après nos journées de travail respectives, Arnaud et moi avons pris la route, ou plutôt l’autoroute, pour Caen où nous avons embarqué à bord du Cargö pour une superbe et enivrante soirée en compagnie d’Ibrahim Maalouf….

Bon nous n’étions pas seuls à cette soirée : forcément le bouche à oreille, les médias, internet et finalement nous étions un petit millier à attendre calmement dans une ambiance plus que bon enfant l’arrivée de celui qui, entouré de superbes et généreux musiciens (Francois Delporte, Stéphane Galland, Eric Legnini, entre autres…) nous ont régalés d’un concert fort en émotion, en moments d’échange où le public entre, comme rarement, en communion avec ce trompettiste de talent!!!

IMG_8050

Tournée « Red & Black Light » et c’est bien light qui ressort, car là, ils ont mis le paquet ! C’est beau, c’est lumineux et des drapés tombant du ciel viennent jouer avec ces multitudes d’effets de lumières. Parlons-en de ces drapés  : un danseur en contre-jour vient nous ravir pendant quelques minutes sur un solo de batterie énergique , puis ce sont les musiciens et Ibrahim qui jouent avec ce superbe effet de voile et rétro éclairé, avant l’arrivée de trois trompettistes  !

IMG_8071 IMG_8068   

Un concert d’Ibrahim Maalouf, c’est à la fois un très grand spectacle, projection de vidéos à l’appui (dont celle du clip Red & Black Light sorti le jour-même), au cours duquel l’artiste fait participer le public (danse, chant) mais aussi un show intimiste où le protagoniste nous raconte l’écriture de son album avec une anecdote à chaque morceau : un pour les femmes de sa vie, un sur le pays des rêves de sa fille, … Une présence incroyable malgré une angine carabinée qui l’empêchera de rejoindre son public à la fin du concert pour un petit verre, contrairement à son habitude.

La pudeur interdit à Marius de préciser que la soirée s’est prolongée, grâce à lui, par un bel échange avec François Delporte, le guitariste d’Ibrahim Maalouf, avec lequel il mène une relation e-pistolaire. Il lui a en effet  offert cette magnifique photo (celle en noir & blanc !) qu’il avait faite de lui, lors d’un concert de la tournée « Illusions » à l’Archéo-Jazz de Blainville Crevon, il y a bientôt 2 ans.

FD  Marius et Francois

Un garçon humble et chaleureux qui a partagé avec nous ses plus beaux souvenirs de tournée avec Ibrahim Maalouf (il l’accompagne depuis 6 ans) et qui attend de pied ferme le concert à  l’AccorHotels Arena (ex-POPB) le 14 décembre prochain.

Site Officiel : www.ibrahimmaalouf.com

5 comments to “Ibrahim Maalouf, seul maître à bord du Cargö”
  1. Je regrette bien de ne pas vous avoir accompagnez…
    Pour une prochaine j’espère : c’est où le concert du 14 décembre prochain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.