Superhéros – Paul

Billet complémentaire à celui que j’avais réalisé pour la série Héléne, produite pour Binge Audio par Julien Cernobori.

Donc si vous avez suivi la collection dédiée à Hélène, vous connaissez le principe, et si vous ne connaissez pas, un petit rappel : il s’agit de séries de portraits réalisés et diffusés de manière épisodique, avec pour chaque épisode une thématique ou un fait marquant assez fort, qu’on retrouve dans le titre de l’épisode.

Si sur la forme, on reste dans un format connu (épisodes de 8 à 14 minutes, musique de François Clos, avec rappel des épisodes précédents au début et cliffhanger de fin), on se retrouve dans un tout autre domaine en termes d’expérience et même de protagoniste puisque cette fois-ci nous écoutons Paul Gogo, jeune homme de 25 ans originaire de Saint-Lô, nous raconter son histoire qui l’a amené à devenir reporter de guerre en Ukraine.

Tout au long des 9 épisodes (dont prologue et épilogue), il nous présente donc son parcours, puis la manière dont il a couvert le conflit, la façon dont il veut aborder les sujets en présentant le quotidien des populations civiles qui subissent la guerre (parfois refusés par les rédactions car pas assez « vendeur »), ses réactions émotionnelles parfois rudes avec des syndromes de stress post-traumatique.

Son approche est la suivante : comment vivre avec la guerre, pour des gens qui n’ont rien demandé et qui se retrouvent du jour au lendemain avec une bombe qui tombe dans le jardin. Il fait le parallèle avec sa propre expérience, lui qui a vécu à travers ses grands-parents, dans la mémoire de guerres connues par la France (dont Saint-Lô, ville dévastée et reconstruite).

Je vous le conseille fortement, déjà car c’est toujours super bien produit et que même si certains passages sont assez durs (l’épisode « stades » notamment), ça permet un peu d’humaniser ce type de conflits dont on a entendu parler sans peut-être trop y prêter attention, ou en oubliant que derrière les chiffres, il y a des vies humaines et des gens courageux pour permettre de témoigner sur ce qui se déroule réellement.


Bonjour, je m’appelle Paul Gogo, j’ai 25, j’ai beaucoup de cernes et je dors très mal la nuit

On comprend aisément pourquoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *