Livre audio du mois – L’odyssée du temps Tomes 1 & 2

50359625510e9d8f48eace7f4e600da2

Lors de la venue de Michael FERON (alias Monsieur Rêve) à notre micro, j’avais présenté mes modes de lectures « alternatifs », notamment liés à mes déplacements professionnels, et j’y évoquais particulièrement ma découverte des livres audio.

J’avais ensuite approfondi ce sujet dans un billet sur mon blog.

 

Audible

Depuis une bonne année maintenant, je suis abonné au service de livres audio Audible (service d’Amazon) qui permet d’avoir accès à des livres audio soit à l’unité (plein pot, donc assez chers), soit par l’intermédiaire de l’abonnement à 9,95 € par mois qui permet de bénéficier d’un crédit correspondant à une œuvre du catalogue, quel que soit son prix unitaire.

A noter qu’il est possible de bénéficier du premier mois d’abonnement gratuit pour tester le service.

 

Hardigan

Dans le même temps, le label Hardigan s’est créé avec un catalogue comprenant des thématiques intéressantes (fantastique, science-fiction, fantasy).

Le décor étant planté, pour inaugurer cette catégorie de billets (que j’essaierai de rédiger chaque mois), je vais faire un retour sur les 2 premiers tomes de L’odyssée du temps d’Arthur C. Clarke et Stephen Baxter, justement disponibles chez Hardigan via Audible (alors ça, ça tombe bien !)

 

Tome 1 – L’œil du temps

13342908_1076494812429748_6934034526057560137_n

En un instant, une force inconnue a morcelé la Terre en une mosaïque d’époques, de la préhistoire à l’an 2037. Un gigantesque puzzle qui résume l’évolution de l’espèce humaine. Depuis, des sphères argentées planent sur toute la planète, invulnérables et silencieuses. Ces objets mystérieux, issus d’une technologie prodigieuse, sont-ils à l’origine de ces bouleversements ? La réponse se trouve peut-être dans l’antique cité de Babylone, dont proviennent des signaux radios… Une poignée de cosmonautes et de casques bleus sont jetés dans cette situation incroyable, les uns dans l’armée d’Alexandre le Grand, les autres aux côtés des hordes de Gengis Khan ! Tous convergent vers Babylone, déterminés à connaître son secret… et accaparer le pouvoir qu’elle recèle. Mais une puissance mystérieuse observe les deux armées, attendant l’issue de la bataille…

Narrateur : Arnauld Le Ridant – Durée : 11h03

 

Histoire très sympa qui m’a rapidement embarqué et m’a tenu en haleine tout du long.

On se prend d’affection pour les personnages et on a de l’empathie pour eux, pour ce qui leur arrive et les choix parfois difficiles qu’ils ont à faire.

Il y a également un petit côté décalé, humoristique ou dramatique, lorsque les personnages de différentes époques se retrouvent confrontés à des problématiques communes alors qu’ils ont des approches et des connaissances très différentes.

Ainsi, le roman mélange l’histoire de ces personnages dans une réalité alternative avec celle de ces mêmes Grands Personnages de la Grande Histoire de l’Humanité telle qu’on la connait (Gengis Khan, Alexandre le Grand, Rudyard Kipling, etc.).

Autre point intéressant, on se retrouve dans un univers où les femmes ont un rôle important à jouer, tellement important même qu’elles portent l’histoire et le récit.

Donc j’ai trouvé une histoire prenante, romancée comme il faut, rythmée et cohérente (malgré l’aspect fantastico-SF du propos).

C’est simple, une fois terminée, j’ai tout de suite eu envie d’attaquer le 2ème tome !

Je dois tout de même énoncer un gros bémol (selon moi) : j’ai vraiment du mal avec le narrateur.
Ça n’est pas la première fois que j’écoute un livre lu par cette personne et le ressenti était déjà le même: c’est lu (plutôt pas trop mal lu d’ailleurs) mais pas interprété : voix monocorde, rythme mécanique, phrases énoncées de manière assez lancinante avec toujours les mêmes intonations au même moment (toutes les fins de phrases se terminent de la même manière de manière automatique, presque robotique dans la rythmique).
A défaut de faire sortir de l’histoire (car on finit par s’y habituer), il n’aide pas à rentrer dedans. Dommage car sa voix est loin d’être désagréable…

 

Tome 2 – Tempête solaire

tempete_solaire_clarke_baxter

Des scientifiques découvrent une anomalie au cœur du soleil. Elle est la preuve d’une intervention extraterrestre. Et voilà qu’une tempête solaire qui exterminera toute vie sur terre au milieu d’un déluge de radiations mortelles est annoncée. La construction d’un bouclier orbital gigantesque entre la Terre et le Soleil est décidée, mais, à l’approche de l’apocalypse, la coopération entre les peuples de la Terre n’est pas facile.

Narrateur : Arnauld Le Ridant – Durée : 10h21

 

Autant être franc tout de suite : j’ai été beaucoup moins emballé par cette suite, pour ne pas dire déçu.

Bon, sur la forme, c’est toujours le même narrateur donc (malheureusement) pas d’évolution à attendre.

En revanche, du côté de l’histoire et de l’écriture, j’ai trouvé une importante évolution et je n’ai pas été embarqué cette fois-ci.

La faute certainement à une approche différente (ou du moins ressentie comme telle) puisqu’on avait dans le premier tome une histoire romancée avec des explications technico-scientifiques venant étayer le récit alors que dans le 2ème tome, la partie scientifique et technique devient prépondérante.

A tel point que, parfois, j’avais l’impression d’écouter un cours magistral d’université de physique ou de lire (écouter) le manuel d’utilisation d’un appareil de haute technicité.

Ça m’a sorti régulièrement de l’histoire qui en elle-même déjà me passionnait beaucoup moins.

On garde le côté « femmes fortes » (à la tête des Etats, des plus hautes instances scientifiques, etc.), ainsi que les difficiles cohabitations et prises de décision entre des peuples selon les approches de chacun mais ça ne prend pas.

L’histoire est très déshumanisée et l’empathie avec les personnages, pourtant plus ancrée dans une « réalité » proche de la nôtre (par rapport au premier tome) ne se fait pas.

 

De ce fait, même si je vois que le 3ème tome est disponible via Audible, je ne suis pas forcément enthousiaste pour me lancer dedans dans l’immédiat (bien que le résumé ci-dessous m’intrigue pas mal).

 

Tome 3 – les premiers nés

61gxf6vreol-_aa300_

Les Premiers-Nés ont décidé d’en finir avec l’humanité. C’est pourquoi ils ont envoyé une « bombe quantique » vers la Terre, un instrument que les scientifiques humains peinent à comprendre, impossible à stopper et qui anéantira le monde. La quête de réponses désespérée de Bisesa l’envoie d’abord sur Mars puis sur Mir, elle-même menacée de destruction. Mais, tandis que la nature des Premiers-Nés se découvre peu à peu, ainsi que le terrifiant projet qu’ils réservent à l’humanité, un allié inattendu surgit des profondeurs de l’espace, à des années-lumière de là.

Narrateur : Arnauld Le Ridant – Durée : 12h24

 

En résumé, je vous conseille fortement d’écouter le premier tome, et pourquoi pas de prolonger l’histoire avec le second (si les descriptions techniques vous intéressent).

Et si le principe des livres audio ne vous plait pas (ou que vous craignez de pas adhérer à la lecture de quelqu’un d’autre), pas de problème, c’est également disponible en livre papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *