L’EntrePod se balade au festival Normandiebulle 2016

lehq07auexq3qzCette année, nous n’avions pas de stand sur le festival Normandiebulle.

Après 2 années sur place, la crainte de n’avoir rien de nouveau à vous apporter, de ne faire que du réchauffé des précédentes émissions s’est faite sentir.

Pour autant, je m’y suis rendu en tant que festivalier pour pouvoir réellement participer à l’événement sans être dans la course permanente de ces 2 dernières années.

J’ai ainsi pu déambuler à mon rythme sur le site, profiter des expos sur place et m’attarder sur les planches (Benjamin Adam, Fluide glacial, Traits d’Humour, Concours de BD amateur, etc.), me poser pour écouter les conférences proposées (Lisa Mandel, le Street Art engagé, Kris), échanger avec des connaissances sur place : Steve Baker (bien entendu), l’association PIX3L, Jean-Marie Minguez, les libraires de Funambules et Lumière d’août, Anthony Quindroit, Thierry Jourdain, etc.

Et je dois dire que j’ai vraiment apprécié ces quelques heures passées sur le festival, ce que je n’avais jamais fait avant d’y venir avec les copains de l’EntrePod.

Donc pas de retour audio cette année, mais des photos et vidéos.


Petit aperçu de la journée de dimanche de l’édition 2016 du festival Normandiebulle en vidéo.

Au programme, des extraits des conférences/interviews mais aussi quelques exemples de stands et animations :

Pour une visite du site vous pouvez revoir la vidéo réalisée sur Facebook Direct (désolé pour la qualité médiocre, faute de réseau mobile performant….).


Et quelques souvenirs en photo:

2 Comments
  1. « Et je dois dire que j’ai vraiment apprécié ces quelques heures passées sur le festival, ce que je n’avais jamais fait avant d’y venir avec les copains de l’EntrePod. » AH AH AH citation hors contexte, Bonjour, alors comme ça vous n’aviez pas apprécié NormandieBulles lorsque vous étiez avec vos partenaires de l’Entrepod… vous avez pris conscience de quelque chose ce week end, ils vous empêchent d’être heureux, c’est bien ça ? – comment ça je suis une langue de pute ? je suis journaliste, monsieur ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *